AMOUREUX AU BAN PUBLIC

L’appel des Amoureux au ban public

Aujourd’hui la liberté d’aimer la personne de son choix est en péril. Des milliers de couples franco étrangers sont aujourd’hui privés du droit de mener une vie familiale normale en raison du durcissement constant des lois sur l’immigration et des pratiques administratives.

Difficultés pour se marier, mariages célébrés à l’étranger non reconnus et refus de visas d’entrée en France provoquant des séparations forcées, multiplication des obstacles pour l’obtention d’un titre de séjour entraînant des situations de précarité et de clandestinité, familles déchirées par des mesures d’expulsion, intrusion dans l’intimité des couples par des enquêtes de police abusives sont quelques unes des injustices vécues.
Parce qu’ils refusent d’être systématiquement suspectés et contrôlés, parce qu’ils n’acceptent plus de vivre cachés ou séparés, plusieurs centaines de couples mixtes mobilisés au sein des “Amoureux au ban public” entrent en campagne pour faire entendre leur voix et exiger une amélioration de leur condition.

Je m’associe aux Amoureux au ban public pour que chacun puisse vivre librement et dignement sa relation amoureuse et sa vie familliale.

Signez l’appel

Premières organisations signataires : La Cimade, Emmaus, FASTI, GISTI, Ligue des Droits de l’Homme, MRAP, RESF, SOS Racisme, Syndicat des Avocats de France, Syndicat de la Magistrature,...

 

Campagnes

 

Rassemblement des Amoureux au Ban Public pour la diffusion du Guide Juridique à destination des Maires et officiers d’Etat Civil

Rendez-vous Samedi 24 octobre de 14h à 17h Parvis de l’Hotel de Ville de Paris

A l’occasion de la diffusion d’un guide juridique compilant les droits et obligations des maires dans le domaine des mariages mixtes, les couples des collectifs d’Ile de France lancent une nouvelle action le samedi 24 octobre. Celle-ci donnera lieu à un rassemblement sur le parvis de l’Hôtel de Ville à Paris (métro Hotel de Ville), lieu privilégié pour organiser cet évènement de part sa visibilité, sa symbolique ainsi que la forte implantation du mouvement des Amoureux au ban public à Paris.

Le rassemblement sera rythmé par deux temps forts : une prise de parole et une mise en scène théâtrale. A côté de cela, les personnes présentes pourront découvrir des animations autour de la problématique des couples mixtes et participer activement au rassemblement. Ainsi, un espace sera consacré à la diffusion de témoignages audio, un autre permettra de découvrir une exposition photos sur le thème des couples mixtes et enfin, les personnes présentes pourront se soumettre à un questionnaire « pré-mariage » similaire à celui imposé par les officiers d’état civil qui suspectent systématiquement la sincérité de l’union des couples mixtes. Ces ateliers permettront de mieux appréhender les difficultés que rencontrent les couples mixtes et serviront également de fond de toile à un moment convivial où les élus, les couples mixtes et les personnes présentes pourront se rencontrer et échanger.

 

La FASTI participe activement à cette campagne de soutien et de défense des couples mixtes, dont nous sommes signataires. Vous pouvez trouver le matériel de campagne au siège de la Fédération, 58 rue des amandiers ; par téléphone au 01-58-53-58-53 ou par mail à commandes[at]fasti.org
L’appel des Amoureux au ban public

Aujourd’hui la liberté d’aimer la personne de son choix est en péril. Des milliers de couples franco-étrangers sont aujourd’hui privés du droit de mener une vie familiale normale en raison du durcissement constant des lois sur l’immigration et des pratiques administratives. Difficultés pour se marier, mariages célébrés à l’étranger non reconnus et refus de visas d’entrée en France provoquant des séparations forcées, multiplication des obstacles pour l’obtention d’un titre de séjour entraînant des situations de précarité et de clandestinité, familles déchirées par des mesures d’expulsion, intrusion dans l’intimité des couples par des enquêtes de police abusives sont quelques unes des injustices vécues.

Parce qu’ils refusent d’être systématiquement suspectés et contrôlés, parce qu’ils n’acceptent plus de vivre cachés ou séparés, plusieurs centaines de couples mixtes mobilisés au sein des “Amoureux au ban public” entrent en campagne pour faire entendre leur voix et exiger une amélioration de leur condition.

Je m’associe aux “Amoureux au ban public” pour que chacun puisse vivre librement et dignement sa relation amoureuse et sa vie familliale.


Premières organisations signataires : La Cimade, Emmaus, FASTI, GISTI, Ligue des Droits de l’Homme, MRAP, RESF, SOS Racisme, Syndicat des Avocats de France, Syndicat de la Magistrature,.. 1 / 1
  • amoureux aux bancs publics (présentation + affiches/pétition/flyers à récuperer sur le site)
  • réseau Fasti (prévoir la rubrique, texte à écrire anna, la fasti est membre de UCIJ Migreurop, CFDA l’ANAFE, ODSE, OEE)
  • liens utiles (prévoir la rubrique, à ajouter cimade, gisti, etc.)
  • délit de solidarité (plaquette + photo Aix+ présentation à écrire simon)
  • couverture atlas migration (présentation de l’ouvrage simon)

Diaporama

  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI
  • Diaporama de la FASTI